Hors Série Spécial Été: Trajet Bruxelles – Carcassonne – 2/5

NDLR: Si vous avez raté l’article numéro 1 de cette série spéciale été, cliquez-ici.

Jour 1 : La pratique

13h30 – Départ Bruxelles

La voiture est bien chargée et nous sommes fins prêts. La batterie est chargée à 100%. 97 km à parcourir.

unnamed (1)

 

02

Le temps est loin d’être au beau fixe, nous traversons même un orage. La circulation ralentit dangereusement. Voici un avantage de pneus étroits de notre I3. Elle n’est pas trop sensible à l’aquaplanage. Devant nous une BMW série 5 part presque en tête à queue.

03

Le véhicule est, malgré sa taille plutôt compact, assez spacieux pour transporter 3 personnes et leurs bagages. Les suspensions, plutôt fermes à vide, sont plus agréables et la tenue de cap du véhicule est même meilleure.

14h30 – Arrivée à Valenciennes.

Nous avions prévu de charger sur la borne rapide CCS du réseau PassPass (1 rue du Dauphiné à Valenciennes). Impossible de s’identifier. Je possède deux badges: Mon ChargeNow BMW et un badge TheNewMotion. Lors de ma planification je n’avais pas capté que nous n’étions pas sur le réseau corridor.

04

Il y a bien moyen de s’identifier via un site Internet, mais cela est réservé à leurs bornes de type II 3KW 😉 Pas moyen d’activer la borne Combo CCS via ce média.

J’appelle le service après-vente pour trouver une solution. On a à peine réalisé 97 km 😉 Ça démarre fort ! La personne que j’ai en ligne est sympathique. Cependant, nous perdons déjà du temps à localiser la borne. Il me demande l’adresse. Ce n’est pas très pro. Il existe pourtant un numéro d’alias sur la borne. Après discussion, il me signale qu’il ne sait rien faire pour moi et qu’il remontera l’information …

Déjà que les bornes sont rares, elles semblent compliquées d’accès. La mobilité électrique sur les longues distances est très  dépendante de l’infrastructure du réseau de bornes.

À la réflexion, il en est de même pour l’automobile à moteur thermique. imaginez que vous n’ayez qu’une borne tous les 80 km pour faire le plein, que de plus vous soyez obligé d’utiliser votre smartphone pour pouvoir payer votre plein en communiquant vos informations de carte de crédit. Ceci sur un site internet qui n’est même pas vraiment adapté à une utilisation via smartphone… J’ai envie d’écrire que nous sommes en pleine préhistoire 😉

À ce moment-là nous aurions dû penser à charger sur la borne de type 2. Sans réfléchir, nous quittons valenciennes. Mon énervement en a décidé autrement. 30 minutes de perdues.

15h00 – Direction aire de Ressons Ouest

Nous reprenons notre trajet vers la première borne Sodetrel que nous avions sélectionné: L’aire de Ressons Ouest. Petit problème: Il y a 117 km à parcourir depuis notre départ de Valenciennes. De plus, la consommation de courant semble être plus importante que d’habitude. Nous sommes bien chargés (3 personnes plus bagages), le vent de face et la pluie semblent avoir diminué fortement notre autonomie.

Ma charmante copilote se charge donc de trouver un point de charge sur ChargeMap. Son choix se pose sur Marquion – MJ Informatique. Soit à 46 km de Valenciennes. Nous y arrivons avec 144 km déjà parcourus et en mode ecopro+ notre I3 nous annonce 20 km d’autonomie restante. Jusqu’ici nous nous sommes déplacés à 110 km/h et en respectant les limitations de vitesse partout ailleurs.

Notre première charge nous aurait permis de réaliser 164 km, ce qui est étonnamment faible par rapport à ma consommation habituelle. Dans ces conditions je réalise habituellement quasi 200 kilomètres.

05

06

Nous sommes donc à Marquion un 14 juillet. Jour de fête nationale française. Et là chance, le propriétaire des lieux est sur place! Il est charmant nous lui expliquons notre aventure et nous invite à charger gratuitement sur sa borne 9 KWh. Il possède lui-même une BMW I3 REX et est tout à fait compréhensif par rapport à notre situation.

Il doit quitter son commerce et nous laisse charger en nous donnant le code pour fermer la grille de son magasin! Super sympa! Nous patientons une heure pour obtenir une autonomie théorique de 90 km.

16h30 – Direction aire de Ressons Ouest

Nous nous mettons en route vers la borne sodetrel du réseau Corri Door de l’aire de Ressons Ouest. 89 km à réaliser avec un vent de face assez soutenu. Nous débutons le trajet à 110 km/h. Assez rapidement, je me rends compte que l’on y arrivera pas. L’autonomie baisse de manière assez rapide. À un moment donné nous roulons avec un déficit de 13 km… C’est à dire la capacité théorique que le véhicule nous annonce par rapport au nombre de kilomètres qui restent à parcourir.

07

Le graphique du dénivelé met en évidence que le début du parcours est consommateur d’énergie. Je n’avais pas le graphe sous les yeux à ce moment-là.

À mi-parcours je décide d’éco-conduire au maximum. C’est à dire 80 km/h dans les côtes et 90 km/h dans les descentes.

Outre le fait que cette vitesse n’améliore pas notre moyenne, c’est également dangereux. Je dois tenir compte des poids lourds nous dépassent fréquemment. Je n’aime pas du tout.

Nous arrivons à 17h56 à l’aire de Ressons Ouest.

Petit point de la situation; Il est 18 heures, nous avons parcourus 233 km. Soit 51 km/h de moyenne 😉 Pas vraiment en faveur de la mobilité électrique! Si nous avions pu charger normalement à Valenciennes, nous aurions pu tabler sur une vitesse moyenne de 90 km/h (pour faire 214 km au lieu de de 233).

Ce qui est plus embêtant, c’est que notre plan de route est totalement modifié. À partir de maintenant on devra improviser.

Première surprise, alors que sur le site de Sodetrel, il est clairement signalé que la carte ChargeNow de BMW est supportée, je constate qu’il n’en est rien. L’identification via ce badge ne fonctionne pas alors que le réseau Sodetrel est cofinancé par BMW. Incroyable.

Idem pour ma carte TheNewMotion (ce qui est surprenant puisque vous le lirez plus tard, j’ai pu le réaliser sans souci plus tard). Il s’agit peut-être d’un fausse manœuvre de ma part… La découverte de ces bornes est quelque peu stressante.

08

Je procède donc à l’identification sur la borne via le site internet accessible via le QR code.

La procédure est assez simple. Il faut introduire son adresse email et ensuite l’alias de la borne. On spécifie ensuite les coordonnées de sa carte de crédit et on dispose ainsi d’un “jeton” qui est valable pendant  quelques minutes. La procédure nécessite environ 3-4 minutes.

Il ne pleut pas et on a accès au réseau Internet.

09

La charge est très efficace. 30 KW en 44 minutes. C’est tout à fait performant. On en profite pour boire un bon café.

10

18h40 – Direction Aire de briis sous forge.

Nous démarrons donc à 18h45. Le trajet de 147 km est parcouru à la vitesse de 120 km/h et est bouclé en 1h30. Nous arrivons vers 20h15. Petite déception, nous devons retourner sur nos pas pour la trouver.  Elle se trouve dans l’autre sens direction Bruxelles ! Cela va nous prendre 30 km de route en plus.

11

12

C’est formidable, nous tombons immédiatement sur la borne. La signalisation des bornes Sodetrel est assez bonne. Petit regret, elles ne sont pas signalées sur l’autoroute (du moins très rarement sur celles que nous avons rencontrées).

Je procède donc de la même manière en scannant le code barre avec mon application de lecture des QR-code installée sur mon smartphone. Je répète donc la procédure email, alias de borne et carte de crédit. Grande frustration, l’enregistrement est refusé. J’essaie avec une autre carte de crédit et j’obtiens le même résultat.

Je me déplace vers la seconde borne (LBF2) et je répète la même procédure et nouvel échec.

Je décide à ce moment-là d’appeler le SAV de Sodetrel. Une charmante dame me répond (Marie si je me rappelle bien). J’explique donc que ma carte BMW Charge Now ne fonctionne pas et que j’essaie de m’authentifier via le site. Je n’ai plus essayé avec le badge TheNewMotion.

13

Elle m’explique qu’elle ne peut malheureusement rien faire. Elle me demande quelle autonomie il me reste. (60 km à ce moment-là). Finalement Marie, me conseille d’acheter un Pass Sodetrel en station qui est valable pour deux charges au prix de 20 euros.

Je me dirige donc vers la station pour en acquérir un. Cela ne semble pas très habituel. La vendeuse ne semble pas au courant et doit se renseigner auprès d’une collègue.

14

Une demi-heure de perdue pour obtenir le saint graal et me voilà en train de charger.

On en profite pour se restaurer et nous repartons 50 minutes plus tard avec une batterie 100% rechargée. Il semble que la limite de la demi-heure ne soit pas d’application.

15

21h30 – Direction le chalet de la Forêt à Vierzon

Il est 21h30. Nous démarrons donc vers le chalet de la Forêt à Vierzon. Nous avons réservé deux chambres il y a déjà quelques semaines. Une distance de 186 km.

Ce tronçon est assez roulant et ne consomme pas trop

16

Une heure et trois quarts plus tard, nous arrivons à destination. Belle moyenne donc: 106 km/h.

Il est 23h15, L’hôtel est déjà fermé 😉 Notre arrivée est tout de même entendue par le gérant de l’hôtel.

17

Assez rapidement, je lui demande où se trouve la borne de recharge. Nos ennuis ne sont pas terminés, il me signale qu’elle n’est pas encore installée!

Je lui demande si c’est une blague? Il me dit que le devis était trop élevé et que dès lors, il a repoussé la date d’installation.

Il me reste 3% de batterie. Je lui rappelle qu’on a réservé son établissement parce qu’une borne de recharge était disponible. Il me demande alors si une simple prise peut suffire? C’est, bien entendu, mieux que rien.

Je me branche avec mon câble de recharge domestique sur une prise 220V et démarre la charge. Mon I3 prévoit une fin de charge vers 15h le lendemain 😉

Bilan de la première journée

Nous avons parcouru 530 km en 9h45. Cela nous donne une moyenne de 54 km/h. On est très loin de mes prévisions. Cette journée nous a permis de nous acclimater avec le réseau Sodetrel. Oublions le réseau Pass Pass qui a largement conditionné l’échec de cette journée. Ceci est d’autant plus dommage, parce que si l’agent que j’ai eu en ligne avait été un rien proactif, il aurait pu déclencher une charge à distance.

Je note tout de même que l’ensemble des bornes étaient disponibles et inoccupées lors de notre arrivée. Je nourrissais quelques craintes à ce niveau.

Nous prenons notre petit déjeuner le lendemain vers 10 heures. Le chalet de la Forêt de Vierzon est tout à fait recommandable. Le personnel est aux petits soins et la qualité du petit déjeuner enthousiasmante. La borne arrive! Ce sera un point de relais intéressant que je suis certain de réutiliser un jour si l’opportunité se représente.

Je profite du petit-déjeuner pour envoyer un eMail vers ChargeNow BMW Belgique:

————————————————————————————–

From: Pierre Wampach [mailto:pwh@winbooks.be]

Sent: zaterdag 15 juli 2017 10:34

To: chargenow.be <chargenow.be@bmw.be>

Subject: Compatibilité réseau corri door en France

 Bonjour,

 Je suis un aventurier.

 Mais quand je lis sur le réseau de Sodetrel en France que la carte

chargenow est supportée et que vous arrivez avec votre BMW I3 avec 2%

de batterie et que cela ne fonctionne pas… C’est très décevant. 

J’ai dû finalement acheter une carte sodetrel prépayée à 20 euros… 

La mobilité électrique est un mirage. J’ai mis 10 heures pour faire 560 km…

 Je vous ferai parvenir mon compte rendu.

 À toutes fins utiles, je vous communique mon numéro de portable. Je

dois encore faire 2000 km en France cette semaine. Vous avez peut être

des solutions à me proposer pour me faciliter la vie. À 7 euros

d’abonnement par mois, je ne vois finalement pas l’utilité de votre

carte. 

Bien à vous.

 +32 4xx xx xx xx.

 Envoyé de mon SmartPhone.

 Pierre Wampach

————————————————————————————

J’ai reçu leur réponse le lundi 17 juillet à 10h19

 

De: <chargenow.be@bmw.be>

Objet: RE: Compatibilité réseau corridoor en France

Date: 17 juillet 2017 à 10:19:12 UTC+2

À: <pwh@winbooks.be>

 

Cher Monsieur Wampach,

 J’accuse bonne réception de votre mail du 15 juillet dernier, pour lequel je vous remercie.

 La carte belge de ChargeNow ne fonctionne pas en France. Pour l’instant la carte ne vaut qu’en Allemagne, Autriche, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse.

Pour la France on ne sait rien vous proposer. Il faut prendre une carte de Sodetrel.

 Désolé de ne pas pouvoir proposer une solution. On espère d’avoir une carte qui vaut également en France très prochainement.

 En espérant d’avoir pu vous donner une réponse satisfaisante cher Monsieur Wampach, je vous prie d’agréer mes salutations les plus dévouées.

 Sincères salutations,

 

 BMW Group Belux                            

Customer Care Contact Center

Filip Borgers

Customer Care Agent

Lodderstraat 16 – 2880 Bornem

Tel:  +32 3 890 50 02

Fax: +32 3 890 50 11

Mail : contact.be@bmw.be

Web : www.bmw.be / www.bmw.lu

 

NDLR: Comme vous avez pu le voir, pas mal d’imprévus sur ce trajet. En espérant que les choses s’arrangent rapidement concernant l’interopérabilité des moyens de recharge à travers l’Europe.

A demain pour la suite des aventures de Pierre !

12 Comments on “Hors Série Spécial Été: Trajet Bruxelles – Carcassonne – 2/5”

  1. Bonjour
    Quelle aventure !
    Ça ne donne pas envie de se déplacer sur de longs trajets en VE, mais si on a pas d’autres choix….
    En tout cas le style me plait beaucoup, c’est régal à lire, j’ai hâte d’être à demain pour voir la suite du voyage.
    Je pense qu’avec la bonne carte, la situation va s’améliorer, mais le coup de l’hôtel sans borne, c’est fort…

  2. Quelle aventure….j ai l impression de lire un roman…si la mobilité urbaine est réelle…les trajets de longue distance semblent nous ramener à l époque de la préhistoire….peut être qu’un jour ton parcours héroïque sera enseigné à nos petites têtes blondes….

  3. On peut voir dans ce cas précis que les longs trajets sont en effet un peu compliqué à l’heure actuelle. Seules trois solutions sont possibles pour ne pas se prendre la tête:
    – Continuer à rouler au pétrole (berk !)
    – Avoir une Tesla pour bénéficier d’un réseau de charge rapide sans faille et une autonomie supérieure. (ça pique le porte monnaie)
    – Avoir une i3 avec REX pour ne pas stresser en cas d’imprévus et limiter les longues poses de charge.

    Allez, on y croit, dans 5 ans, tout ça sera de l’histoire ancienne 🙂

  4. Je ne comprends pas pourquoi la carte chargenow achetée en Belgique n’est pas valable en France. C’est du n’importe quoi ! Ceci dit, j’attends la suite 🤤.
    Très bon reportage et excellent blog 👍

    1. C’est vrai que c’est complètement incompréhensible. Si on pouvait se servir de la chargenow dans tous les pays d’europe et sur toutes les bornes implémentées ….

      Merci Marc pour le compliment sur le blog. J’essaie de le maintenir intéressant et juste le plus possible. En espérant que je puisse continuer encore un bon moment 🙂

    1. On a détecté l’hôtel sur Chargemap et on a appelé. C’est cela qui est fou ! Je ne lui en veut finalement pas trop. Mais après la journée, c’est la goutte qui fait déborder le vase 😉

  5. Un régal à lire (a défaut d’avoir été un régal à faire cette première journée 😉).
    Très bien écrit!

  6. Bonjour, ce reportage est top, je vais lire les épisodes 3 et 4 après manger. Je compte investir dans un VE dans 4 ans. Je pense que bien des choses auront évoluée…De toutes façons pour le moment je suis sur une Ile….La BMW I3 est la plus belle à mon goût mais l’autonomie est un peu faible et je ne veux pas du prolongateur car je pense que cela n’est pas dans l’esprit voir dans la philosophie d’un VE…. Merci Pierre pour cette aventure.

  7. Bonjour. Je reviens sur les hôtels et leurs indisponibilités. A l’occasion d’un prochain séjour sur les parcs Disney, j’avais réservé auprès de la chaîne explorerhotels. Devant prendre livraison prochainement de mon i3 seconde main, je me suis empressé de demander si leur hôtel disposait de borne de chargement ou une prise 220v extérieure pour une charge lente de nuit. Dans les deux cas, réponse négative. J’ai été renvoyé vite fait sur le parking des parcs où des bornes sont installées, avec l’incertitude d’une disponibilité à mon arrivée. Du coup, annulation, chambre d’hôte et prise extérieure. Dommage mais bon nombre d’établissements n’ont pas encore franchi le pas. C’est bien dommage. Il n’y a pas que cette chaîne hôtelière. Et dire qu’un slogan dans les chambres fait état de l’adhésion au programme environnemental pour une gestion verte… cherchons l’erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *