(4 Jours) BMW i3 et Autoroute – 1/2

L’heure du premier (petit) voyage est enfin arrivé. Un déplacement familiale comme j’en fais environ un par mois. D’un côté, ma mère qui habite Grenoble même, et de l’autre mon père qui habite en campagne à 20 km de Grenoble. Au total, j’aurai parcouru sur la journée environ 320 km, dont 240 d’autoroute.

Voici le récit d’un petit nouveau dans le monde de l’électro-mobilité. Enfin pas tout à fait électro pour le coup…

PS: Attention – Je n’avais pas mis à zéro mon compteur de trajet, j’avais donc déjà près de 300 km au compteur en partant.

CDC (Conditions de Conduite): Modèle 60 Ah – 120 km/h sur autoroute – Mode Confort – Climatisation Auto 21° – Bluetooth / H&K activés – Pas de bagage – Pas de passager – Temp. Ext. Moyenne 17°

8h30 – Départ (Viry, 74)

Batterie chargée à 100%, réservoir d’essence presque plein – quelques courts essais la veille avaient été effectués pour vérifier que je n’allais pas subir une panne technique au moment de partir le lendemain – il est l’heure de partir.

Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus, il fait environ 12 degrés au départ mais la voiture ayant dormi au garage, elle devait être aux alentours de 15 degrés. L’autonomie annoncée en électrique est de 120 km et de 110 km en REx (Range EXtender ou Prolongateur d’autonomie). Des mesures qui vont changer assez rapidement…

Le but de ce voyage: rouler à 120 km/h sur autoroute tout le temps; sur les autres types de limitations, rouler à la vitesse maximum indiquée (zone 70, 90, 110, …) lors de passage en proche agglomération par exemple, et enfin tester le REx et sa résistance.

Je prends donc la route tranquillement, profitant de la connectivité Bluetooth et du système Harman Kardon pour créer une ambiance zen dans l’habitacle, et parcours environ 8 km de nationale pour rejoindre l’autoroute, direction Annecy. C’est là qu’une première surprise m’attends: L’autonomie annoncée en électrique chute brutalement pour atteindre seulement 90 km ! Est-ce la détection de l’entrée sur l’autoroute ? Le fait qu’en roulant à 120 km/h quelques secondes un ajustement se soit fait ? Ou alors est-ce simplement mes 3 premiers jours de conduite – très loin d’être doux sur la pédale d’accélérateur – que le système se soit dit qu’il valait mieux calmer mes ardeurs ? C’est un peu la douche froide.

Je comptais sur mes 120 km d’autonomie pour pouvoir enclencher le REx à 75% d’autonomie électrique restante soit environ 80 km, ne sachant pas trop comment le mode « maintient de la charge » allait résister au trajet. Je m’assoie donc gentiment sur mon plan et mes certitudes, continue ma route et presse toute les minute ma touche numéro 8 (mon raccourci REx) en me disant que s’il ne me reste plus que 50 km d’autonomie électrique et que ce dernier ne veut toujours pas s’activer, et bien je devrai faire demi-tour, faute de quoi ce sera la panne sèche.

Finalement, après avoir atteint environ 72 km d’autonomie électrique restante, le REx daigne se mettre enfin en marche. Petite sueur froide intérieure, et me voilà toujours lancé à 120 km/h, brûlant doucement mais sûrement ma réserve de carburant fossile.

IMG_1012

Etant donné cette petite panique sur le changement d’humeur de mon calculateur d’autonomie qui s’était montré jusqu’à présent extrêmement fiable et précis, je ne prends alors aucun risque. Restant 80 km de carburant, mon autonomie électrique ayant au passage pris 5 km dans les dents malgré le « maintient de la charge », je décide de passer à la pompe !

Ah la pompe à essence… Ce grand moment de solitude.

9h15 – Ravitaillement

Ramener une voiture qui se veut écologique de la conception à la fabrication en passant par l’énergie pour la propulser, c’est un peu comme ramener son propre paquet de m&m’s au cinéma. On ressent une sorte de culpabilité légère nous envahir ainsi qu’une petite dose de stresse pensant qu’on fait quelque chose de pas vraiment fairplay. Mais bon, pour le coup, pas le choix, il faut y passer. Alors on appuie et maintient le bouton de la trappe à essence, attend la fin de la dépressurisation et le go de l’ordinateur de bord puis on sort et on met du Sans Plomb 98 (recommandation BMW mais ils m’ont dis que le SP95 faisait aussi l’affaire).

Au bout de littéralement 4 secondes, on arrête, et on se dit qu’on a de la chance d’avoir atteint 6 euros car c’était la limite pour payer par carte bleue. Vous m’avez bien lu au fait: 4 secondes ! C’est à dire que si vous êtes vous pressé, entre la sortie d’autoroute, le plein d’essence puis le paiement au comptoir (ou mieux, par Carte Bleue sur la machine), cet arrêt vous prendra réellement DEUX minutes. Ni plus, ni moins. Alors oui, on a un peu l’air ridicule d’avoir pris pour 6 euros d’essence (en fait sera plutôt 12 euros si vous étiez à sec) mais ça n’a aucune importance.

9h18 – Fin du ravitaillement

Allez, on repart, cette fois-ci ce sera un direct vers Grenoble. Vous pourrez noter les ajustements fait par le REx en situation de descente sur l’autoroute puis de zones limitées à 110 puis 90 km/h sur quelques kilomètres. Il arrive enfin à me rattraper des km vis à vis du déclenchement initial de celui-ci. Nous étions à 65 km restant en électrique (photo précédente) et nous voici donc revenu à 72 km restant. Merci à Chambéry que je détestais auparavant à cause du ralentissement sur cette zone…

 

Arrivée – 10h15

J‘arrive enfin à destination après 1h45 de voyage, soit 15 minutes de plus que mes trajets fait habituellement avec mon ancienne voiture (une Audi A3 – 200 ch) avec laquelle je roulais non stop à 140 voir 150 km/h. Ce n’est absolument pas aberrant quand on y pense et on peut facilement donner quelques avantages sur cette façon de voyager:

  • On ne perd pas ses points (sic)
  • On est beaucoup plus relax (une vitesse élevée demandant beaucoup plus de concentration, plus le fait d’être aux aguets pour la chasse aux points (re sic)
  • On peut prendre 2 minutes pour se relaxer les jambes et s’oxygéner lors du rapide ravitaillement en essence.
  • Pour les versions BEV (tout électrique – non REx) qui arriveraient à recharger en électrique sur borne rapide: on ne pollue pas.
  • Plus relax lors du trajet, donc plus en forme à l’arrivée

Quelques photos de la navigation sur le système multimédia « Professional » avec le mode split screen / partagé – pour garder une vue sur votre musique et la navigation en même temps:

 

Vous laissant sur ces dernières images, je vous dis à très bientôt pour la seconde partie du voyage. Celle-ci comprendra de la conduite sur place en tout électrique et de belles photos du monstre (peut-être même des vidéos selon les possibilités technique). Enfin, je parlerai également du retour – Grenoble vers Viry (140 km) – avec les aléas du REx qui, celui-ci- fait d’ailleurs objet d’un procès (class action) aux Etats-Unis.

Brice

[blog_subscription_form]

23 Comments on “(4 Jours) BMW i3 et Autoroute – 1/2”

  1. Très intéressant, la variation d’autonomie semble donc réelle (surtout faute de circulation…).
    Décidément le Rex ne ma plait pas, il apporte une forme d’incertitude je trouve, non? (bon sauf sur le fait qu’avec on va plus loin :D).
    J’ai hâte de lire la suite!

    1. En fait, le REx, et là je parle dans mon cas personnel bien entendu, m’apporte le fait de pouvoir faire ces allez-retour sur Grenoble sur la journée et sans trop de problème. C’est également une sécurité dans le sens où si un jour j’oublie de charger suffisamment et que j’ai une urgence, je sais que, dans le pire des cas et en roulant à 110 km/h, je pourrai toujours rouler en faisant le plein tous les 80 ou 100 km. Avec l’autonomie électrique possible aujourd’hui sur cette version, je ne l’aurai pas achetée sans le REx. Le jour où j’aurai 300 km réel avec charge rapide (et d’ici là le réseau de charge sera plus dense), il est clair que je me passerai du REx avec grand plaisir. Je ferai un mini article ultérieurement sur le REx en lui-même car c’est 75% des ventes en France.

      1. Je comprends tout à fait l’utilité du REx, surtout dans votre cas, mais c’est vrai qu’il me laisse sur une sensation mitigée (de l’extérieur et sans l’avoir expérimenté non plus…). Je suis impatient de lire les premiers essai de la version 94Ah.
        Mais avoir votre point de vue est très intéressant 🙂 !

        1. Merci pour votre commentaire Pierre. En fait, il faut considérer le REx comme une rustine qui permet de colmater le temps. Le temps entre les possibilités d’aujourd’hui d’avoir des batteries avec une capacité X et le ratio capacité/prix/poids/compacité de demain. Ce REx, sorti il y a maintenant 3 ans avec le premier modèle, était une excellente idée, et le reste encore aujourd’hui, même avec la 94Ah. Mais, malgré le fait qu’il soit extrêmement bien intégré car il est quasiment invisible à l’usage et c’est bluffant – il est amené à complètement disparaître d’ici à 5 ans, et c’est tant mieux.

  2. Et puis le Rex, dans mon cas, c’est comme une assurance : on le paye pour ne jamais s’en servir. Mais ça permet de prendre des « risques » en laissant la batterie se vider, se vider….. Pour arriver finalement à la borne avec plus de km en réserve que ce que l’on pensait !

  3. Bonjour,

    Tout d’abord bravo pour ce super blog !

    La i3 me fait rêver depuis sa sortie, c’est vraiment bien plus qu’une voiture.

    Je souhaiterais réagir sur le REX sur autoroute, j’avais lu que le REX n’était pas assez puissant pour charger et en même temps rouler à 120 Km/h.

    Est-ce vrai ? Incidence du fonctionnement du REX sur les performances ?

    Bonne soirée

    1. C’est vrai. Avec le REX, je roule à 110-115 si je veux éviter de vider ma batterie. Mais grâce au réseau Corri-Door, c’est rarement nécessaire. Ou pas longtemps.
      De toute façon, la i3 m’a appris à rouler cool sur autoroute 🙂

    2. Merci beaucoup Christopher 🙂
      Je vais faire un copier/coller d’un commentaire que j’ai donné hier sur le groupe Facebook francophone:

      Pour rappel, le REx n’alimente pas les roues de la voiture mais maintient uniquement la charge. Celui-ci se déclenche automatiquement à 5 / 6 % de batterie restante ou bien à la main en Europe à partir de 75 %. (Aux US il faut passer par le coding sinon par défaut c’est à 5% restant automatiquement).
      Le problème du REx c’es qu’il n’a pas la puissance nécessaire pour maintenir la charge de la batterie au delà de 115 km/h. (Testé moi même de nombreuses fois). La capacité de la batterie décline alors doucement et si celle-ci tombe en dessous de 3%, la voiture passe en mode « dégradé » et limite en effet la vitesse à 80 km/h pour donner le temps au REx de recharger la batterie à hauteur de 5 ou 6 %, et ce dans le but d’éviter toute dégradation de cette dernière.

      1. Merci pour la réponse ^^

        J’ai commandé une i3 Blanche hier matin… Enfin seulement en miniature pour l’instant 🙁

        1. C’est un bon début ! Je voulais commander une miniature « Black Edition » (peinture appelée Fluid Black désormais à la commande d’un véhicule neuf) mais je n’ai pas trouvé (ou trop cher en Import Allemagne).

  4. Bonjour à tous, et merci pour ton article Brice.
    J’ai une petite question concernant le REx qui suscite bcp de réactions à 1ère vue…
    J’envisage l’achat d’une électrique (certainement i3) car je fais très peu de km pour mon boulot (-30km allé/retour et en plus, je covoiture), mon employeur est en plus disposé à me mettre une prise à dispo, c’est génial. Néanmoins, de temps en temps, il m’arrive de faire une escapade en Europe pour un we (genre: qq jours en bord de mer ou un marché de Noël… etc), ce qui peu représenter des trajets entre 200 et 500km allé/retour. Est-il possible de les effectuer avec le REx si je fais le plein régulièrement? On en profite pour se dégourdir les jambes, prendre l’air et voyager plus cool au final.
    Une autre question me vient à l’esprit: Comment faites-vous, en France (je suppose que le principe est le même chez nous en Be) pour ravitailler votre voiture en électricité? Je vois qu’il existe du gratuit, de l’abonnement, du payant… Je pale même pas des différents type de branchements! Est-ce qu’un abonnement chez X est valable sur toutes les bornes ou faut-il différentes cartes?

    Merci d’avance de vos réponses (et déso si jamais mes questions font double emploi… Je découvre petit à petit le blog 😉 )

    Niko

    1. Bonjour Niko et bienvenue sur le blog !

      Alors, il y a plusieurs réponses à différentes questions. Commençons par le commencement:
      – Oui, le REX permet de faire 200, voir même 500 km d’une traite à coup de recharge tous les 80 à 100 km (sur une « ancienne » i3) et tous les 150 km environ sur les nouvelles i3 (94Ah). L’arrêt dure littéralement moins de 2 minutes car le réservoir est petit (9l à remplir, ça va très très vite).
      Dans ce type de situation, il faut savoir rouler à 115km/h pour que le REX puisse vraiment tenir la charge. Sinon, tu consommeras plus l’énergie que le REX n’arrive à en fournir. Dans ce cas précis, le mieux serait d’avoir au moins – vers mi-parcours – une bonne de recharge rapide pour faire une vrai pause (entre 20 et 40 minutes selon la charge restante) et recharger ta batterie. Ca te permettra de rouler à 120 voir 130 km/h, pourquoi pas.

      – Concernant les modes de paiement pour les recharges, elles sont variées en fonction du type de recharge. Les recharges CCS (combo / dites « rapide ») qui sont les plus rapides, ont généralement toutes un paiement par carte bancaire (nouvelle directive européenne) mais je te suggère d’avoir ta carte ChargeNow (fournie à l’achat d’une BMW i3) pour utiliser les bornes Corridoor en France, sur l’autoroute et exploitée par la société Sodetrel).
      Les recharges accélérées, elles, sont en revanche un peu soumise au bon vouloir des villes et des régions. Dans certaines régions, des cartes sont disponibles et permettent d’utiliser parfois des recharges accélérées gratuitement (attention, les recharges accélérées te permettront seulement de récupérer 100% de ta batterie en 3 ou 4 heures (au mieux) et il te faut ton propre cable, contrairement aux bornes « rapides » qui ont le câble attachée à la borne.

      Reste la recharge à domicile sur prise lente ou via installation de wallbox mais c’est un autre sujet.

      J’espère avoir répondu à tes questions mais si d’autres veulent rajouter et commenter, surtout n’hésitez pas ! (surtout que je ne me sers pas de la charge publique, seulement charge lente dans mon garage)

      1. Bonjour Brice.
        Cette fois je viens t’interpeller directement sur ton terrain et non sur le groupe fb.
        Je vais reprendre si tout va bien une i3 en seconde main. Elle est équipée du Rex et non de la charge rapide. Je reviens sur le terme charge accélérée. Est ce qu’elle est disponible dans ce cas ou est elle liée avec l’option charge rapide ?
        Je commence à m’y retrouver doucement dans tous ces termes car il s’agit d’une nouveauté même si des questions peut-être simplistes.me viennent à l’esprit. Ceci dit, je préfère les poser maintenant qu’une fois l’achat accompli et me retrouver légèrement déçu. Bon dimanche.

  5. Hello Marc,
    Sans l’option « charge rapide », tu ne pourras recharger qu’avec la puissance maximale incluse avec le chargeur interne de ton i3, soit 3,7 kW et jusqu’à 16 Ampère en monophasé. Temps de charge minimum : environ 6 heures pour 80% de charge. Si tu veux pouvoir profiter d’une charge accélérée (borne de parking de supermarché par exemple), tu pourras t’y brancher avec un câble T2 mais ça restera – très – lent et pas cool pour ceux qui ont la charge rapide ou un chargeur interne boosté comme la Zoé avec son 22kW par exemple.

    Chez toi, si tu recharges à domicile, tu auras le choix entre charge lente avec le Chargeur Occasionnel fourni avec la voiture (8h de charge à 10A pour 80% environ) ou moins avec une Wallbox 16A (6h de charge)

  6. J’aimerai me rendre avec ma I3 électrique + Rex d’AIX EN PROVENCE à L’ESCALA – ESPAGNE par autoroute A9 comment dois-je faire pour y arriver sans stresser ?J’ai les 2 prises. Merci

    1. Hello Stefanaggi,

      Si tu as le ReX, ne te tracasse pas trop, tu arriveras à destination.
      J’ai fait un périplie de 350km avec la mienne, il y a un mois. Je suis parti avec une charge à 100% et une fois la possibilité d’enclencher ReX, je l’ai fait. Mon trajet a été d’environ 75% d’autoroutes et le reste ville/village. Sur place, je n’ai pas pu recharger (Je n’ai que le câblage « prise domestique »). J’ai donc fait le plein du réservoir d’essence (env 16 ltr pour mon périple) quand cela a été nécessaire… J’ai un petit bidon de 5 ltr dans le coffre avant, juste par sécurité.
      Néanmoins, comme je l’ai expliqué dans un autre post, j’ai un témoin « GRP PROPULSEUR – Faire contrôler dès que possible » qui s’est affiché à l’odb. Chez BM, ils pensent que c’est l’onduleur (test et diagnostique). Ma voiture rentre en réparation mi novembre. Heureusement garantie premium selection… Sinon 1882€!
      C’était mon premier long périple depuis l’achat (aout 2017). Dès qu’elle sera réparée, je recommence pour vérifier que ca ne se représente pas. Ma titine est de avr 2015 – 36500 km à l’achat.

      1. Il y a un chargeur sur l’A9 à Béziers, avec ma deuxième prise combien de temps me faut il pour charger ? Et la prise BMW est elle compatible ? Merci pour vos précieux renseignements

  7. Bonjour Brice
    Je suis en phase de décision finale pour acheter une i3.
    La question que j ai concerne la chargé de la voiture sur une prise domestique
    Que doit on prévoir comme installation pour pouvoir charger sans mettre en péril l’installation électrique de la maison?
    Autre question: qu’est ce qu’une wallbox apportera de plus?
    Merci

    1. Bonsoir Issandou,
      Pas grand chose à prévoir concernant l’installation. Celle-ci doit être au norme et doit pouvoir supporter environ 3700watt (sur 10 voir 12A selon si i3 60ah ou 94Ah) de plus.
      Personnellement, nous avons une maison avec chauffage électrique (la maison a 10 ans) et nous avons pu brancher sans rien faire de particulier.

      Concernant la Wallbox (version “light”), elle permettra de faire une charge à 16A (toujours charge lente) ce qui permettra de faire passer la recharge d’une i3 94Ah de 20% à 100% en environ 8h au lieu de 10h.
      A savoir par exemple que la mienne charge avec son cable de recharfe occasionnel à 10Ampère de 23h à 7h du matin et charge 80 % de la batterie (20% à 100%) mais c’est une 60Ah, pas une 94Ah.

      Si vous comptez charger souvent, et beaucoup, sur une 94Ah, je vous suggère une Wallbox pour être tranquile. Si vous êtes “large” au niveau autonomie, la WB ne sera pas nécessaire.

      Après il y a aussi des gens qui installent des WB supportant des charges en 32A et autre pour aller encore plus vite mais c’est complètement optionnel et ça demande un changement d’installatin électrique.

      En espérant que ça puisse vous aider 🙂

      1. Comme Brice, je ne charge la mienne que via la prise domestique.
        J’ai fait l’installation moi-même sur un circuit dédier quasi exclusivement à ma voiture. J’ai utilisé du câblage avec prise de terre le tout en 2.5.
        Tout fonctionne à merveille.
        J’ai également la possibilité de charger sur mon lieu de travail (prise domestique également).
        Il m’arrive d’arriver, à 08h00, avec 15-20% et de repartir full à 17h00.

      2. Merci
        Et donc il faut acheter un câble supplémentaire pour se brancher sur les bornes de charge rapide située sur autoroute, parking et été?

        1. Alors en fait, sur les bornes de charge rapide (autoroute typiquement mais pas que) le câble est attaché à la borne. Pas de soucis.

          En revanche, pour charger sur les bornes dites de charge “accélérée” (plus lente que les “rapide”), il faut un câble de type T2. (N’hésitez surtout pas à négocier un tas d’accessoire au près de votre concessionnaire si vous achetez neuf et sans réduction de prix d’achat possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *