(216 Jours) 3615 Ma vie en i3: Épisode 3

Bonjour à tous !

Je suis ravit de vous retrouver pour un nouvel épisode du 3615: Ma vie en i3 ! Cela faisait maintenant près de trois semaines que je n’avais pu poster de nouvel article, la faute à un début d’année un peu mouvementé mais j’ai finalement réussi à libérer un peu de temps pour m’adonner à mon activité préférée: mon blog ! J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop mais je n’ai pas d’article technique à proposer aujourd’hui. Ce n’est pas que les idées viennent à manquer mais c’est plutôt le temps que je peux consacrer à chaque article qui est en baisse sur cette période. Dès que je pourrai y revenir, je n’hésiterai pas, vous pouvez compter sur moi.

En attendant, je vous propose donc de me suivre pour quelques nouvelles diverses et variées. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe de ces épisodes, je vous suggère d’aller simplement faire un tour sur l’épisode 1 puis sur l’épisode 2. Il s’agit d’une série d’articles légers relatant de ma vie de conducteur en i3, d’observation générales, ou d’anecdotes. Allez, c’est parti.

Comme vous l’aurez remarqué, ces deux dernières semaines, la neige est enfin arrivée en plaine. Alors autant vous dire que je ne suis pas du tout content car certain d’entre vous se sont approprié toute cette neige (hein, les nordistes !) alors que les réputés « montagnards » ont dû se contenter de quelques miettes. Résultat des courses: je viens à peine de pouvoir tester mes pneus neiges il y a deux jours de cela, et encore, sur 200 mètres de route non déneigé. Pas de quoi faire des folies, mais suffisamment pour me faire une première idée de la performance des pneus neige Nokian montés début décembre et qui continuent de plus s’user sur le bitume que sur la neige à pourfendre le blizzard.

Pour le moment, et sans surprise, le mode éco Pro est à privilégier sous peine de patiner de l’arrière train, mais hormis le piège de l’accélération brutale, la tenue de route avait l’air excellente – merci les pneus étroits – et le freinage régénératif de ne pas poser problème. Cependant, pas question d’en tirer des conclusions trop hâtives après ce test miniature. Je vais devoir prendre les choses en main pour tester tout cela convenablement afin de vous donner un vrai ressenti sur les performances de ces quatre bouts de caoutchouc attachés à mes jantes. J’espère tout de même avoir la chance de voir passer un peu plus de neige que sur les photos suivantes… Si au moins ils pouvaient arrêter de mettre du sel aussi, quelle idée ! Ils ne sont vraiment pas joueurs avec la sécurité routière 😉

bmw-i3-ma-vie-en-i3-episode-3-mabmwi3-20

bmw-i3-ma-vie-en-i3-episode-3-mabmwi3-21

Qui dit neige, dit sel, et qui dit sel, dit saletés sur le pare brise et utilisation conséquente du lave-glace. Première occasion de faire le plein de celui-ci depuis que j’ai pris possession de la voiture. Il m’aura donc fallut 7 mois pour vider mon réservoir contenant le lave-glace. Il faut dire aussi que c’est le genre de chose que j’utilise au minimum car merci les traces sur la carrosserie si vous venez de laver votre voiture. J’avais entendu dire ici ou là que le réservoir offrait un contenu limité en volume de liquide stocké mais très franchement, je n’ai pas eut l’impression que c’était bien différent de ma précédente voiture. J’ai vidé une bonne moitié du bidon de 5 litres, soit au final entre 2,5 et 3 litres de liquide. Je suis reparti pour 6 mois !

Juste au cas où certain l’auraient oublié, le réservoir du liquide lave glace se situe au niveau du coffre avant ( ou frunk) et non pas là où se trouve la jauge qui vous permet de vérifier votre niveau d’huile – pour ceux qui sont détenteur d’un modèle avec le Prolongateur d’autonomie (REX) – et qui elle se trouve sous le plancher du coffre arrière. Sur la photo, on peut voir que j’ai vraiment rempli au maximum car d’une part je l’ai utilisé juste derrière pour l’avant et l’arrière des vitres, et que c’est un produit résistant jusqu’à -20 degrés. Etant en garage (maison ou boulot) toute la journée, je ne risque pas grand chose en guise de gel. En terme de produit lave glace pour voiture, je prends généralement le moins cher. Comme vous pouvez le voir sur le lien Amazon précédent, les prix vont de 5 à presque 20 euros (attention aux frais de port en ligne) mais je ne vois pas pourquoi mettre autant d’argent dans ce type de produit. Généralement, vous pouvez trouver ces produits dans n’importe quel supermarché du coin, et du moment que vous prenez garde à la résistance aux basses températures, il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise.

Sans transition aucune, j’ai eut le plaisir d’accueillir une BMW i3 dans le parking de mon entreprise peu avant Noël. Une i3 REX, couleur Andesite ou Platin Silver  (version 2017), intérieur Lodge. Première fois que j’en vois une sur « mon » territoire alors que je croise des Tesla… presque tous les jours en fait.

Et dans un registre « ma journée commence mal », je nomme la personne que j’ai croisé un matin – et la police – suite à un accident, dans le même parking:

Dérapage incontrôlé, ou simplement vitesse excessive dans ce parking extrêmement glissant lorsqu’il est humide, je n’en saurai pas plus. Une chose est sûre, la voiture n’était plus là quelques heures plus tard et je peux vous assurer que si le véhicule, lui, a pris très cher, le poteau ne se souviendra certainement de rien. Quand au conducteur, il avait l’air en parfaite santé: plus de peur que de mal.

C‘est déjà la fin de cet épisode. Je vous laisse en compagnie d’un couché de soleil de saison pris il y deux jours de ma terrasse. Je vous remercie une nouvelle fois de m’avoir lu et reviendrai très vite avec quelques nouvelles du blog lui-même, quelques accessoires, peu être un peu plus de test sur neige si la chance me sourit, et plein d’autres choses. N’hésitez pas à commenter cet article, surtout si vous avez des retours d’expériences sur neige, ou si vous venez de recevoir votre jouet et souhaitez partager votre expérience. Bienvenue également à tous les nouveaux visiteurs et inscrits à la mailing list ! 🙂

À très vite !

bmw-i3-ma-vie-en-i3-episode-3-mabmwi3-25

Brice

13 Comments on “(216 Jours) 3615 Ma vie en i3: Épisode 3”

  1. Bonjour Brice,
    Je suis nouveau lecteur de ton blog, je l’ai découvert hier par hasard à la suite d’une recherche « gogole » sur le classement de l’I3 rex concernant les vignettes de circulation… Je suis aussi l’heureux propriétaire d’une I3 rex depuis septembre 2014 elle affiche maintenant près de 43000 Km au compteur et cela pratiquement sans aucun problème! Je suis passé d’une toyota hybride à l’I3 rex pour faire un pas de plus dans le sens de mes « convictions écologiques ». Je dois avouer n’être pas un aficionado de la marque à l’hélice mais à l’époque mon épouse travaillait encore (à Reims situé à 40 km de notre habitation) et l’I3 était le seul VE qui pouvait disposer d’un Rex ce qui garantissait à mon épouse un aller/retour sans problème même l’hiver avec les phares et le chauffage…
    Je n’ai pas éprouvé de déception avec cette formidable voiture… les seuls petites contrariétés furent liées au passage de mon I3 en concession… Début 2016 l’alerte de pression d’un pneu s’affiche sur l’écran central, je vérifie : un silex s’était planté dans un pneu et j’ai eu la mauvaise idée de suivre les instructions en cas de crevaison en retirant l’objet avant d’injecter le contenu de la bombe de dépannage… Heureusement que j’étais très près de chez moi car j’arrivai presque « à plat » à la maison… Le dépannage BMW fût efficace: ils m’ont envoyé une dépanneuse (pour un pneu crevé! ) avec pour seule mission d’embarquer mon I3 pour la rapporter à la concession de Reims! résultat: la concession a jugé nécessaire de changer mes 2 pneus arrières (alors qu’ils étaient loin d’être à la limite d’usure) facture: 429,52€ pour les pneus uniquement car le dépannage était heureusement pris en charge… 2ème épisode en Septembre 2016 à la révision des deux ans: « service huile moteur » du rex (qui n’a pratiquement jamais tourné ): 177€ + service microfiltre à charbon actif: 84€ + service liquide de frein (alors que je ne m’en étais pratiquement jamais servi… c’était avant la dernière Mise à jour du logiciel) 48€ + « service contrôle véhicule » (???) : 66€ Total de la facture des deux ans sans réelle nécessité: 375€! Devant mon étonnement le réceptionniste m’ a dit que c’était une très petite facture d’entretien qui se situent habituellement entre 400 et 600 € chez BMW!!! Perso je la trouve un peu salée pour une « visite technique » sans nécessité d’intervention réelle) Je sais qu’après la fin de garantie je m’abstiendrai de ce genre de passage en concession et je réaliserai ces contrôles moi-même . Dernier petit soucis c’est justement lié au « rappels » de l’I3 pour mise à jour du logiciel de bord depuis les deux derniers, j’ai constaté qu’à la sortie du garage je n’avais plus le même « frein moteur » c’est très déstabilisant et à la limite dangereux quand on n’est pas prévenu! Je ne sais pas comment sont les nouveaux modèles d’i3, mais sur la mienne je m’étais rapidement accoutumé à un « frein moteur » très puissant qui lié avec une conduite à anticipation m’a fait oublié l’utilisation de la pédale de frein! C’était vraiment très agréable de voir que l’on récupérait ainsi un maximum d’énergie!!! Maintenant je dois veiller à freiner pour m’arrêter dans les mêmes conditions et c’est à mon sens dommage.
    Bon j’arrête de me plaindre car ce sont vraiment les 3 seuls points négatifs que j’ai relevé en bientôt deux ans et demi de conduite de cette formidable voiture… Un jour, si j’ai le temps, je raconterai mon premier « long trajet » réalisé début 2015 sur des routes à l’époque très démunies en bornes « combo » près de 1250 Km aller/retour… toute une aventure 😉
    Bon j’ai assez squatté ton blog pour aujourd’hui,
    Très cordialement,
    Alain

    1. Bonjour Alain et bienvenue sur ce blog !

      Merci pour ton récit sur ce retour d’expérience, très instructif pour moi-même et tous les lecteurs assidus 🙂

      Concernant la facture de 375 euros pour le service des deux ans, ce n’est hélas pas une surprise pour moi car j’avais déjà lu pas mal de retour sur le sujet. En sachant que les « REXiens » doivent sortir environ 350 euros de moyenne (selon les concessionaires) pour cet entretien et que les « BEViens » doivent environ lâcher 250 euros. Je ne suis pas plus choqué que ça pour être tout à fait franc et ce sont les coûts premium qui, il est vrai, pourraient facilement tomber sous la barre des 200 euros. En tout cas, merci pour cette confirmation, ça rentre hélas dans la moyenne.

      Pour le pneu…. pas de chance 🙁 C’est une maladie des i3, larges jantes, pneus fins, ils sont un peu plus sensibles que la moyenne. Je touche du bois, pour le moment…

      L’histoire de la mise à jour et de la régénération, je comprends la frustration du changement. Ceux qui ont acheter leur i3, il me semble, avant mi-2015, étaient encore sous le firmware plus « incisif » sur le freinage régénératif. Personnellement, je n’ai pas eut de ressenti aussi négatif sur la mienne. Je trouve la régénération forte, MAIS pas dans toutes les situations. Typiquement, après être passé dans un trou, en cas de perte d’adhérence sur les plaques métalliques, bouches d’égouts etc…, ou en allant à une certaine vitesse dans les virages, la régénération est coupée ou fortement diminuée pour éviter les pertes de contrôles et glissades non désirées. Je trouve cela plutôt logique mais ça demande une certaine habitude, c’est vrai. (lors de mon essai en Avril / Mai 2015, ce système n’était pas en place).

      En tout cas, on voit que vous êtes content de conduire votre i3 et l’enthousiasme est toujours là 🙂

      Au plaisir pour le récit de votre aventure de 1250 km !

      Brice

  2. Bonjour Brice,

    Nos premières expériences sur neige se sont passées sans problème. Nous avons eu jusqu’à 10cm dans notre quartier, ainsi qu’un trajet dans un orage de neige impressionnant, et je trouve la BMW même plus agile et plus réactive que notre Ford. Mais bon, j’avoue n’avoir pas fait de manœuvres risquées pour tester la tenue de route.

    Par contre j’ai eu du mal à désembuer les vitres pendant la course, même avec la ventilation sur vitre. Il a fallu que je mette en route la climatisation.

    Nous avons testé une borne de recharge rapide (CCS) pas loin de chez nous, et j’ai trouvé que ça duré quand même assez longtemps (plus d’une heure pour aller de 8 à 100% de charge). Sais-tu s’il est possible d’utiliser le chauffage pendant la charge, et si oui, est-ce que ça prolonge la charge de façon importante?

    Actuellement nous avons 180km d’autonomie en moyenne, sachant que nous roulons surtout en mode ecopro, sur de courtes distances, que les températures sont nettement en-dessous de zéro, et que nous aimons le chauffage! Donc, un bilan positif jusque là.

    A bientôt
    Valérie

    1. Bonjour Valérie et merci beaucoup pour ce compte rendu détaillé.

      Concernant les vitres et la buée, c’est un fait: sans climatisation automatique activée en permanence, la voiture est fortement sujette à la buée. Cela a été notifié de nombreuses fois sur les forums et les différents groupes Facebook existants. En cause certainement la finesse et la conception du verre pour le gain de poids. Du coup, rouler sans clim est quasiment impossible (sauf en plein été, mais du coup, on a vite très chaud).

      Concernant la recharge, c’est tout à fait normal. La mesure de temps des 40 minutes sur borne CCS est toujours faite sur une charge de 80% et non 100% car les derniers 10% sont très très lents pour préserver la durée de vie de la batterie (et les premiers 10% le sont également si vous êtes proche du 0% restant en autonomie). Pour aller vite en CCS, il faut en gros charger vers 10% restant et s’arrêter entre 80 et 90%. Là oui, on aura une impression de vitesse certaine lors de la recharge 🙂

      Enfin, chauffer l’habitacle du véhicule durant la charge est tout à fait possible. Il suffit d’actionner la fonction à distance via l’app, ou depuis le système multimédia. Selon les températures extérieures, cela consommera plus ou moins mais je ne pense pas que vous perdrez plus de 5 minutes sur une charge CCS de 80% par exemple.

      Au plaisir Valérie,
      Brice

      1. 9 mois en i3 pour moi et 12000 km déjà… Premier hiver comme pour beaucoup d’entre nous usagers de la mobilité électrique, constat de la diminution de l’autonomie mais quel plaisir de continuer à démarrer sans bruit, sans fumée, alors que les « fumantes » tout autour empuentissent l’air.
        Pour mes trajets domicile – travail, 110 km par jour en voiture les jours où je ne prends pas le train, je suis trop juste avec la batterie de 22 kWh. Du coup petit complément de charge au parking voisin en milieu de journée prise T2 en 43 kWh. Ou bien un petit coup de Rex pendant 20 km, mais là il faut accepter de polluer un peu.

        Même si cette batterie est trop petite, quelle super voiture ! Qui sait s’il ne sera pas possible de la faire remplacer dans quelques années cette batterie par une autre de plus grande capacité, chez BMW ou bien ailleurs chez tel ou tel préparateur…

        1. Bonjour Hadrien et merci pour ce retour d’expérience 🙂

          Je croise les doigts également, peut-être dans 10 ans, pour pouvoir remplacer la batterie 22 kWh par une 60 kWh… qui sait ! 🙂

  3. Hello,
    Pour ma part j’ai également trouvé le comportement de ma i3 REX très sain sur la neige. A part en accélérant très fort la voiture s’est très bien comportée (5cm de neige fraiche) avec une bonne tenue de trajectoire.

    J’ai eu de la peine à sortir d’une place de parc en pente, et j’ai « dés-enclenché » l’antipatinage, ce qui m’a permis de sortir plus facilement. Illusion ou pas? Je crois que le fait d’arrêter l’antipatinage permet de garder une traction même avec un pneu qui patine, qui sinon s’arrêterait.. Si un spécialiste a une information là-dessus, c’est très volontiers, ou toi Brice?

    Merci encore pour ce super blog!
    Toine

  4. Bonjour. J’aurais aimé connaître le nombre de kms indiqué par le compteur eleçtrique suite à une recharge complète car j’ai essayé une i3 pendant deux jours et elle indiquait au démarrage 170 kms et j’en ai trouvé une d’occasion que je voulais acheter mais lors de l’essai avec la batterie rechargée elle indiquait 70 kms !!!!! Précision même modèle

    1. Bonjour Reddo,

      Une i3 rechargée à fond, en hivers (et froide, sans préchauffage) devrait indiquer – en fonction des dernières habitudes de conduite du précédent conducteur:

      – Entre 170 km et 200 km d’autonomie sur une i3 2017 – 94 Ah (33 kWh)

      – Entre 70 et 100 km sur une i3 modèle 2013 – 2016 – 60 Ah (22 kWh)

      Si la voiture est une 2017 (94 Ah – 33 kWh), et n’a que 70 km d’autonomie après une charge complète, c’est que la batterie (ou les instruments de mesure de celle-ci) est défectueuse.

  5. Bonjour,

    Peut-on espérer un article sur le service d’entretien périodique ?

    Car cela reste flou au niveau des obligations : si on change soi-même le filtre d’habitacle pour « alléger » de 150€ la facture pour quelques grammes de charbon actif (qui reviennent aussi chers que l’or donc), est-ce que cela fait « sauter » la garantie constructeur ?
    Les coûts semblent énormément varier selon le garage concessionnaire de ce que j’ai pu lire sur d’autres forums.

    J’ai aussi des interrogations sur la facturation éventuellement excessive de BMW pour le changement des plaquettes/disques de freins (quand on voit le prix du BMW i Service Inclusive Plus à 1 901 €…).
    Un garage indépendant peut-il effectuer cette opération ou bien BMW a tout « verrouiller » ?

    Au plaisir et bravo pour ce blog.
    Eric

    1. Bonjour Eric999, et merci 🙂

      Ce sera clairement un sujet à traiter mais les retours peu nombreux -vu que certainement 80% (au moins) des utilisateurs ont moins de 2 années avec leurs i3- font qu’il est difficile pour moi de répondre à cette problématique. D’autant plus que la mienne est encore un bébé…
      Cela dit, je n’hésiterai pas de poser la question à différents concessionnaires BMW « i » et faire un retour dès que je le pourrai.

      Je suis d’accord concernant les 2000 euros facturés sur le Inclusive Plus… ce n’est pas donné.

      Merci à toi pour cette documentation sur le service BMW. Je la garde sous la main… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *